©2019 Ryoko-u

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

L'ascension du Mont Fuji

Une randonnée pédestre au Mont Fuji, voilà une bonne idée d’activité à faire pendant les vacances afin de les rendre unique ! Et pourquoi ne pas aller jusqu’au sommet, à 3 776 mètres d’altitude, pour prendre une superbe photo du lever ou coucher de soleil ? 

Tout d’abord, il faut savoir que l’ouverture officielle des sentiers permettant l’accès au sommet se fait uniquement de début juillet à fin août 24h/24. Certains chemins restent ouverts jusqu’au début de septembre. Pour être certain des périodes d’ouverture, il est possible de les consulter directement sur le site officiel du mont Fuji. 

La contemplation du lever ou coucher de soleil au point culminant du mont est un art propre à ce lieu. Afin de pouvoir l’admirer, il est indispensable de s’assurer d’une météo favorable avant le départ. Gravir le point le plus haut et ne pouvoir s’émerveiller devant ce paysage unique au monde s’avérerait fâcheux.

L'escalade du mont Fuji demande une grande préparation. Si vous n’avez pas d’équipement de randonnée, pas de panique. Il est tout à fait possible de le louer directement sur internet et de le récupérer au début de votre périple. Vous devrez également faire preuve d’une grande motivation et d’une bonne condition physique. Se rendre au sommet, de notre cher ami Fuji san, est loin d’être une promenade de santé. 

L’ascension par le chemin Yoshida, le plus facile et le plus emprunté de tous, commence à partir de la 5ème station se trouvant à environ 2 300 mètres d’altitude. Sur le chemin, vous trouverez des stations, numérotées de 5 à 9, proposant des boissons et l’accès aux toilettes. Bien sûr tout cela à un prix, l’accès aux toilettes est d'environ 200 yens (〜1,66€) et les bouteilles d’eau, boissons énergétiques, etc environ 400-500 yens (〜3,73€). Le Japon n’a pas pour habitude d’accepter les cartes bancaires. Au mont Fuji, de même, les paiements par carte sont impossibles. C’est pourquoi, il est essentiel de faire le plein de petites monnaies avant votre départ.

La montée vous aura pris environ 7 heures, en comptant les pauses “goûter” régulières et les embouteillages de la fin. Les premières heures sont plutôt simples. Au fil des kilomètres, à partir de la station numéro 7, le chemin devient de plus en plus escarpé et raide. Puis le sentier s’apparente à un parcours d’escalade.

Après les photos et la méditation devant le soleil recouvrant les montagnes et  les nuages environnants rouge vif, la descente abrupte du majestueux stratovolcan s’annonce ! Cette étape est très éprouvante physiquement. Avec la fatigue de l’ascension, il est nécessaire de redoubler de vigilance afin d’éviter tout accident.


 

Le Japon est un pays extrêmement connu pour ses onsen. Alors, après tous les efforts fournis, pourquoi ne pas vous détendre dans l’un de ces bains aux eaux thérapeutiques ? 

Un très bon moyen afin d’éviter les douleurs le lendemain ou les jours à venir. 

Régulièrement, sur internet, sont proposés des “packs”. Comme par exemple, un ticket de bus (aller-retour), une nuit dans une auberge et l’accès à un onsen au pied du Mont Fuji. 

 

C’est donc l’occasion rêvée pour se détendre dans les bains traditionnels japonais !

Mon expérience...

Une nuit au mont Fuji.

Durant notre ascension, nous avons décidé de dormir dans une auberge située aux alentours de la 8ème station. Ce fut une très grande déception. Pour commencer, vous êtes installés à 8 personnes sur 2 petits matelas de 120 cm. Autant dire que vous êtes à l’étroit pour dormir. Impossible de bouger ou même de poser ses bras sur le côté ! Les oreillers sont tellement durs qu’ils donnent, à coup sûr, des maux de tête. Le tout a un prix de 9.000 yens par personne. Personnellement, je n’ai pas réussi à dormir plus de 30 minutes. 

東京から富士山までの行き方 ou comment se rendre à la 5ème station du Mont Fuji depuis Tokyo ?

Rien de plus simple. De nombreux bus, au départ de Tokyo, vous emmènent à la station numéro 5, le dernier point accessible en bus pour le chemin Yoshida. Ils sont disponibles un peu partout dans Tokyo même si généralement Shinjuku est leur point de départ. Le prix est d’environ 2.300 yens aller-retour.

Laisse un commentaire !

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube