©2019 Ryoko-u

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

Kurayami matsuri (くらやみ祭)

Kurayami matsuri (くらやみ祭) est un festival traditionnel Japonais se déroulant dans la ville du Fuchū. Ce festival a pour point de départ le sanctuaire Ōkunitama situé à seulement 5 minutes à pied de la gare de Fuchū.

Les matsuris sont des fêtes traditionnelles généralement liées au bouddhisme ou au shintoïsme, célébrant pendant plusieurs jours une divinité protectrice ou un dieu important. Il est possible d’y boire ou de manger certaines spécialités locales dans une ambiance festive.

En plus d’être un moment de célébration religieuse, cet événement représente avant tout pour les Japonais, un moment de retrouvailles entre amis.

 

Durant le Kurayami matsuri, le sanctuaire Ōkunitama se remplit d’innombrables petits stands appelés, yatai, 屋台 en japonais, où il est possible d’acheter des boissons, de petites choses à grignoter ou même des biberons bubble tea. De plus, vous trouverez des attractions à frayeur présentes avec pour seul et unique but, terrifier la ville ! Tout cela donne de quoi s’amuser !

Tout au long du festival, différents défilés y sont organisés et prennent vie généralement le soir aux alentours de 18h.

L’un des cortèges consiste à faire tournoyer d’immenses totems, appelés mantō, 万灯 en japonais, tout en poussant un cri. Un concours est même organisé afin de connaître la personne faisant tourner dans les airs son totem le plus grand nombre de fois dans un temps imparti.

Un autre cortège est constitué de tambours incroyablement grands. Deux personnes frappent le taiko, (太鼓) tambours traditionnels japonais, de chaque côté pendant que d’autres, debout sur le tambour, placent une lanterne de temps à autre, sur chaque côté, afin de donner la force, aux hommes, de frapper à nouveau l’instrument.

 

Plus loin, dans les rues, une petite armée de jeunes danseurs portant des masques folkloriques réalisent de petites danses, sans chorégraphie prédéterminée, plutôt originales et amusantes, accompagnées d’une musique traditionnelle. 

Laisse un commentaire !

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube